Au fil des mots
Forum littérature de "La Rivière Saint Sauveur" 14 Calvados
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Le texte de Michel Marion 3eme
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Au fil des mots Index du Forum  .::. Au fil des mots  .::. Concours littéraire 2017

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Dan.L
Sociétaire

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2009
Messages: 1 160
Localisation: la Rss

Message Posté le : Jeu 21 Déc - 10:40 (2017)    Sujet du message : Le texte de Michel Marion 3eme Répondre en citant

Emma et le petit dragon serpent.


Depuis quelques instants, à travers les persiennes, les rayons de soleil taquinaient le visage de l'enfant endormi. Emma finit par se réveiller et remarqua le silence de la maison. Elle n'entendait pas ses sœurs pourtant toujours debout avant elle.
Emma savait bien. Pour les vacances de printemps, ses parents avaient décidé qu'elle resterait à la maison et n'irait pas avec ses sœurs chez leur mamie. La dernière semaine d'école, Emma avait eu encore une angine avec de la fièvre et s'en remettait difficilement. Maintenant tu as dix ans, avait dit papa, tu es grande et tu peux te débrouiller seule à la maison lorsque nous partons faire des courses.


Emma était ravie, elle adorait ses petites sœurs, mais elle était contente d'être considérée comme une grande et d'avoir maman et papa pour elle pendant quelques jours. Elle ferait des journées « pyjamas » et se prélasserait dans sa chambre.


Elle s'étira et regarda sa chambre. Depuis la rentrée de septembre, elle en avait changé l'aménagement et la décoration. Les posters de ses dessins animés préférés avaient laissé place à d'autres qui l'éloignaient de l'univers de sa petite enfance. Il y avait un poster sur le vent des globes que sa classe de CM2 avait suivi avec enthousiasme. Nouveau aussi, le poster de la chanteuse victorieuse d'une grande émission musicale. Oui elle grandissait, ses poupées n'étaient plus à la place d'honneur, elles avaient rejoint, sauf ses deux préférées qui l'accompagnaient dans son sommeil, ses doudous au fond de la chambre dans l'attente probable d'un exil au grenier.


Depuis que son oncle l'avait emmené au Louvre pour Noël, Emma s'enthousiasmait pour les écritures. Elle avait visité une exposition consacrée à l'histoire de l'écriture, et était revenue émerveillée par tous ces idéogrammes, ces alphabets étranges, l'écriture cunéiforme et les hiéroglyphes. Elle avait ramené le poster de l'exposition qui était à la place d'honneur au-dessus du bureau. Sur sa table de nuit, une reproduction d'une petite tablette d'argile pleine d'écriture cunéiforme avait pris place à coté de son autre trésor : un morceau de lave volcanique qu'elle avait ramassé sur les flans de l'Etna lors de vacances en Sicile.


Qu'allait-elle faire aujourd'hui ? Elle se dit qu'elle descendrait prendre son petit déjeuner et qu'elle reviendrait flâner tranquillement dans sa chambre.


Maman l'accueillit dans la cuisine : « Il est dix heures Emma, je vois que tu vas mieux mais je te trouve encore un peu fiévreuse ». Emma traîna un peu pour prendre son chocolat, c'était vrai elle se trouvait un peu lasse. Maman l'autorisa à passer la fin de la matinée dans sa chambre avec la promesse de ne pas trop utiliser sa console de jeu, cadeau du père Noël. Oh, elle n'y croyait plus à ce père Noël mais elle faisait semblant pour les petites sœurs. Le cadeau était super, malheureusement les parents trouvaient toujours qu'elle jouait trop. Enfin cette semaine on la laisserait certainement tranquille avec la console.


Évidement une fois dans sa chambre, Emma s'installa dans son lit et engagea la bataille virtuelle pour faire gagner son héroïne. Il sera toujours temps de faire autre chose si maman se fâche, se dit-elle.


Au bout d'une demi-heure, elle réussit à franchir le cinquième niveau de son jeu. Emma était fière, beaucoup de ses amies avaient du mal à aller au quatrième niveau. Elle s'engagea tout de suite dans ce nouveau défi.


Elle venait à peine de se lancer qu'un personnage étrange apparu sur son écran. Rien à voir avec les héros précédents. Et puis elle eu l'impression que ce nouveau personnage grandissait, débordait de l'écran. Emma était stupéfaite, comme le génie d'Aladin, un petit animal se détachait de la console. C'était un espèce de petit dragon avec une peau de lézard vert fluo. De sa gueule s'échappait quelques flammèches bleues et roses. Emma aurait du avoir peur mais non elle ne ressentait pas d'inquiétude. Malgré son aspect bizarre et le fait qu'il lançait des flammes, il ne lui paraissait pas plus impressionnant qu'un gros chat.


Il ressemblait trop à un personnage de dessin animé pour lui faire vraiment peur. Le petit dragon s'installa confortablement sur son lit. Mais que faisait-il là, dans sa chambre, se demandait-elle ?


Elle ne fut qu'à moitié surprise quand le petit dragon serpent, car c'était un dragon serpent, se mit à lui parler. « Bonjour Emma, je vois que tu n'as pas peur de moi. Tu es bien courageuse mais sois tranquille je ne te veux aucun mal. Je suis le fidèle compagnon du dieu Nabu qui a donné l'écriture aux humains. Ceux-ci faisaient déjà des choses prodigieuses mais ils ne pouvaient transmettre tout ce qu'ils avaient appris, vécus et ressentis. Certes ils avaient la parole mais d'une génération à l'autre les souvenirs se transformaient et souvent se perdaient. Avec ce don de Nabu, les hommes ont la mémoire du passé».


Emma était surprise de ce discours dont elle ne comprenait pas tout. Elle osa « Mais pourquoi es-tu là, ici chez moi » Le petit dragon s'approcha encore d'Emma, se mit sur ses pattes arrière en la regarda attentivement et dit : «  Tu ne devines pas ? »


Il était drôle, ce dragon serpent là, pensa Emma, je suis en train de vivre ma vie en jouant avec ma console et patatras, voilà qu'il débarque sans crier gare au milieu de mon jeu et me demande de deviner pourquoi il apparaît. Prudemment elle répondit, « non je ne vois pas ».


Le dragon serpent sembla légèrement étonné de la réponse, puis après un petit moment de réflexion s'expliqua «  Nabu est inquiet. Vous les enfants de maintenant vous vivez dans l’ère numérique, les jeux, les tablettes et les smartphones. Mon maître craint que vous oubliez ce qu'apporte l'écriture. »


Emma était interloquée, mais où Nabu et son dragon serpent allaient chercher tout ça ?
Elle l'apostropha «  Je vois que ce n'est pas toi qui est sur les bancs de l'école avec les rédactions, la grammaire, l'orthographe et les dictées. Nous les enfants il faut que nous travaillons beaucoup pour savoir écrire. Les adultes sont plus malins, ils utilisent des ordinateurs et des tablettes qui écrivent presque à leur place et sans faute quand ils ne font pas du copier-coller »




Le petit dragon serpent souffla quelques flammèches multicolores signe, chez lui, de satisfaction. « Emma je crois que tu comprends l'inquiétude de Nabu. Apprendre à écrire est difficile mais lorsque qu'on sait utiliser l'écriture pour s'exprimer cela devient un plaisir beaucoup plus agréable que de jouer avec sa console ou sa tablette. »


Emma sembla dubitative « C'est vrai depuis que j'ai vu l'exposition au Louvre, j'admire toutes les écritures qui existent mais quand même, la console c'est génial ! »


Le petit dragon serpent continua :, «  tu as raison, la console se doit être génial, je pense en demander une à Nabu. Mais si, demain, plus personne n'a envie d'écrire ce sera bien triste. Imagine un monde où personne n'écrirait, plus d'histoire de roman ni de poésie»


Emma était troublée, elle commençait à comprendre que l'écriture pouvait permettre


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Jeu 21 Déc - 10:40 (2017)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Dan.L
Sociétaire

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2009
Messages: 1 160
Localisation: la Rss

Message Posté le : Jeu 21 Déc - 10:41 (2017)    Sujet du message : Le texte de Michel Marion 3eme Répondre en citant

d'exprimer ses sentiments et d'en garder la trace. Jusqu'ici, à part les mots pour la fête des mères et les anniversaires de papa et maman, Emma n'avait jamais écrit de choses personnelles. Elle pensait bien, depuis quelques temps écrire un journal intime comme sa cousine Clémentine de deux ans son aînée, mais avec avec sa console elle n'avait pas le temps. Le petit dragon serpent devait avoir raison mais pourquoi venir lui raconter cela à elle ?


Emma caressa le petit dragon serpent dont la peau reptilienne était pourtant toute douce et lui demanda « Que veux tu que je fasse, je ne suis qu'une petite fille »


Le petit dragon serpent, ronronna comme un gros chat, et après s'être installé sur l'oreiller, lui déclara gravement «  Nabu a remarqué, car les dieux savent tout, que malgré ta jeunesse, tu t'intéressais à la diversité des écritures que les hommes utilisent pour s'exprimer, Il veut aider tous les enfants qui se passionnent pour et art, car vois-tu l'écriture est un art. Il m'a chargé de te dire qu'il t'accordait le don d'écrire. Je suis sûr que tu sauras l'utiliser et le faire partager. »


Emma ne comprenait pas bien ce que cela voulait dire mais elle était heureuse que ce don lui soit donné.


Le petit dragon serpent, ronronna et émis quelques flammèches multicolores et se mit à se dissiper dans un léger nuage en direction de la console….


Et puis tout devint flou.


Emma, entendit maman l'appeler « Emma, il est bientôt midi, il est temps que tu t'habilles pour le déjeuner ».


Emma se sentait bizarre, la visite de petit dragon serpent était-elle bien réelle, avait-elle rêvé ou tout cela n'était que l'effet de la fièvre car elle se sentait un peu chaude.


Emma, au fond d'elle même, senti qu'elle devrait suivre la voie que lui avait tracé Nabu et son petit dragon serpent. Elle devait apprendre à maîtriser les mots pour exprimer toutes les choses qu'elle voulait partager.


Elle se prépara rapidement. Sortant de la salle de bain et avant de descendre, elle regarda dans sa chambre cherchant une trace éventuelle de son aventure. Rien ne semblait s'être passé. Elle avait rêvé sans doute. Puis, elle aperçut, sur son bureau, un petit objet qu'elle n'avait pas remarqué avant. C'était une petite branche de bois taillé en triangle sur une de ses extrémité. Cela ressemblait a un calame qu'elle avait vu au Louvre…


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 05:49 (2018)    Sujet du message : Le texte de Michel Marion 3eme

Revenir en haut
              

   Au fil des mots Index du Forum .::. Concours littéraire 2017
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.