Au fil des mots
Forum littérature de "La Rivière Saint Sauveur" 14 Calvados
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

texte Lauréat Daniel Vachon
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Au fil des mots Index du Forum  .::. Au fil des mots  .::. concours passés (depuis 2011)  .::. Concours littéraire 2016

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Dan.L
Sociétaire

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2009
Messages: 1 063
Localisation: la Rss

Message Posté le : Ven 29 Juil - 11:44 (2016)    Sujet du message : texte Lauréat Daniel Vachon Répondre en citant

Ma très chère femme,
 
 
 
Je suis un taiseux de nature. J écoute par respect, je parle par nécessité. Tu comprendras donc l'importance
et le sens de ce mot, jeté pour toi comme une bouée dans une mer déchaînée...
 
Je viens de recevoir mon avenir par la poste : C'est une lettre de licenciement, sèche et administrative,
avec toutefois quelques miettes de regrets convenus. Je t'ai caché depuis de nombreuses semaines
les difficultés de l'entreprise, pour ne pas t'inquiéter. Peut-être aurais-je dû t'en parler plus tôt,
mais la brutalité de l'information a marqué, sur le coup, plus de surprise que de désarroi.
 
Ensemble depuis trente longues années, tu connais la façon dont je gère les situations complexes,
la perte de notre enfant unique et la stérilité qui s'en suivit, les décès familiaux comme des pages
qui se ferment et des souvenirs qui s'ouvrent, nos relations...amicales et nos différents bancaires,
les travaux toujours ajournés de la maison...
 
Seules nos vies professionnelles gardaient une stabilité sur laquelle nous pouvions sereinement compter.
 
Et vient ce monde de fou où l'on décide de notre sort en fonction d'intérêts croissants, d'offres sur-multipliées
et de demandes raréfiées. Comment résister à cette standardisation du profit contre la vie des peuples ?
Les travailleurs ne sont mêmes plus des esclaves, mais des « facteurs d'ajustement financiers ».
Dès lors, que compte la vie humaine ? D'un côté broyé par le système, de l'autre rayé par un dieu fanatique,
l'homme n'est plus que du vent, une herbe déracinée, un caillou dans la mer, une chose sans fonction, si fragile....
 
Projetez-vous dans l'avenir, oubliez votre passé, gardez espoir disent-ils ! J'enrage de tous ces poncifs.
Je suis fatigué de tous ces mensonges, de toutes ces trahisons, de toutes ces vies gâchées ou perdues.
L'argent dilapide la terre. Le pouvoir diabolise les hommes..
 
A cinquante-cinq ans, je sais ce que je vais devenir : un chercheur de misère, un errant des trottoirs,
un alcoolique désabusé, une ruine sans domicile...
 
Je t'aime trop pour te faire supporter ces heures à me chercher, trop pour la honte devant les tiens,
enfin trop pour que tu me manques de respect.
 
Tu es belle et jeune. Ta détresse et ta peine passées, je te lègue ton avenir, incapable de subir le mien.
Ce n'est pas un sacrifice, c'est un choix d'homme meurtri, le choix de ton mari qui te supplie de te tourner
vers ce à quoi je me refuse. Tu es bien plus armée que moi dans cette démarche du bonheur futur.
Nous avons vécu des moments inoubliables et je pars heureux avec ces images plein la tête.
 
Je ne sais quel courage me portera dans ce dernier acte, mais ta présence exaltera mon cœur jusqu'au bout.
 
Ton homme en souffrance, blessé, humilié, qui t'embrasse tendrement, et qui te souhaite,
derrière de sombres nuages, un futur lumineux et plein d'espérance...
 


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Ven 29 Juil - 11:44 (2016)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Yfig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 474
Localisation: Ablon

Message Posté le : Ven 29 Juil - 18:20 (2016)    Sujet du message : texte Lauréat Daniel Vachon Répondre en citant

J'ai toujours aimé les rires joyeux des boute en train !
Laughing
Okay
_________________
ανθρωποζ εγενου χαι το δυστυχεζ βιου εχειθεν ελαβεζ


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Dan.L
Sociétaire

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2009
Messages: 1 063
Localisation: la Rss

Message Posté le : Ven 29 Juil - 18:30 (2016)    Sujet du message : texte Lauréat Daniel Vachon Répondre en citant

Heu? Je m'excuse,  Yves, mais dis-moi: qui a écrit quelque chose comme "Mon enfant alangui aux étoiles sourit....."?

Revenir en haut
              

Yfig
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 474
Localisation: Ablon

Message Posté le : Ven 29 Juil - 18:56 (2016)    Sujet du message : texte Lauréat Daniel Vachon Répondre en citant

Certes .... mais c'était dans une autre vie ..... avant de rencontrer Vachon !!!  Smile Smile Smile
_________________
ανθρωποζ εγενου χαι το δυστυχεζ βιου εχειθεν ελαβεζ


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 21:16 (2017)    Sujet du message : texte Lauréat Daniel Vachon

Revenir en haut
              

   Au fil des mots Index du Forum .::. Concours littéraire 2016
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.