Au fil des mots
Forum littérature de "La Rivière Saint Sauveur" 14 Calvados
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

SCENARIO: Atelier de jan 2013
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Au fil des mots Index du Forum  .::. La plume vous démange .... grattez-vous !  .::. Théâtre - scénarii cinéma télé - sketches et saynètes
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Dan.L
Sociétaire

En ligne

Inscrit le: 30 Jan 2009
Messages: 1 025
Localisation: la Rss

Message Posté le : Lun 7 Jan - 23:41 (2013)    Sujet du message : SCENARIO: Atelier de jan 2013 Répondre en citant

 


Ecrivons ensemble un scénario.
Règles du jeu.
Nous avons choisi en commun un personnage, un lieu, une intrigue.
 
Notre personnage


Nom Lenormand
Prénom Yann
Age 48 ans
Vit à Honfleur
Profession journaliste
Il aime la voile et la mer, le cinéma et la cuisine
Il est curieux, sociable, charmeur même, il aime le bon vin
Il est bordélique et il aime parler de lui
On n’en a pas parlé mais il semblerait qu’il soit célibataire endurci ou bien divorcé


Ses amis, ses relations proches


Le commissaire de police qu’il rencontre régulièrement pour avoir des infos, des liens se sont créés et il leur arrive de déguster tranquille une bonne bouteille de temps à autre
Le commandant des pompiers qu’il rencontre dans les mêmes circonstances
Il est ami aussi avec un prof ; pour le moment nous n’avons pas d’infos sur celui-ci
Il est ami avec une coiffeuse sur laquelle nous n’avons pas d’infos non plus.
 
En ce qui concerne l’intrigue nous n’avons pour le moment qu’une information : il y a eu un vol au musée.
 
Pour le moment, vous pouvez proposer les infos manquantes


Qu’en est-il de la vie de Yann Lenormand ? Est-il marié ? A –t-il une amie ou quoi d’autre ?
A quoi ressemble Yann Lenormand physiquement ?
Qui est le commissaire de police son nom, description physique et traits de caractère ?
Qui est le commandant de pompiers ?
Le prof ?
La coiffeuse ?


Faire une grille comme pour Yann Lenormand


Rédiger le premier acte : Exposition de l’intrigue ( cette partie doit représenter un quart de l’œuvre)


On situe le héros, on présente les personnages avec lesquels il entre en relation, s’arranger pour donner les informations essentielles.
Cet acte s’achève sur un vol ( selon notre choix) et doit nous mener vers l’acte 2.
Loading...


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Lun 7 Jan - 23:41 (2013)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Dan.L
Sociétaire

En ligne

Inscrit le: 30 Jan 2009
Messages: 1 025
Localisation: la Rss

Message Posté le : Mer 9 Jan - 17:36 (2013)    Sujet du message : SCENARIO: Atelier de jan 2013 Répondre en citant

 Je trouve que le fait que Yann soit célibataire est plus intéressant pour l'intrigue. Cela évite de le faire rentrer chez lui à heure fixe, non?
Loading...


Revenir en haut
              

Dan.L
Sociétaire

En ligne

Inscrit le: 30 Jan 2009
Messages: 1 025
Localisation: la Rss

Message Posté le : Ven 11 Jan - 14:28 (2013)    Sujet du message : SCENARIO: Atelier de jan 2013 Répondre en citant

Catherine nous dit:




Je vois bien un gros chat dans les pattes du journaliste célibataire peut être, mais avec 4 savates sous le lit de temps en temps avec la coiffeuse.
lE NOM DU CHAT? Figaro?


Revenir en haut
              

Dan.L
Sociétaire

En ligne

Inscrit le: 30 Jan 2009
Messages: 1 025
Localisation: la Rss

Message Posté le : Lun 21 Jan - 15:38 (2013)    Sujet du message : SCENARIO: Atelier de jan 2013 Répondre en citant

C'est bien un nom pour un chat de coiffeuse, çà!!
Le commissaire de police, je le vois la quarantaine potache, les cheveux bruns, avec un épis, petit et mince, karatéka accompli. Le genre qui n'avait pas la vocation et qui a passé tous les concours et a été reçu à celui de commissaire de police. Il a beaucoup de recul sur le métier.


Revenir en haut
              

Dan.L
Sociétaire

En ligne

Inscrit le: 30 Jan 2009
Messages: 1 025
Localisation: la Rss

Message Posté le : Lun 4 Fév - 15:31 (2013)    Sujet du message : SCENARIO: Atelier de jan 2013 Répondre en citant

L'invention de l'Histoire
Ce sera le point de départ du film
Ici nous avons choisi une histoire policière, dont le héros est un journaliste.
En plus des fiches personnages que nous avons ébauchées, il va nous falloir des informations sur la police, sur le métier de journaliste et sur les pompiers et sur les différents thèmes abordés comme la voile, les musées etc...
il semble que nous ayons dans l'équipe ce qu'il nous faut: une épouse  de policier, un journaliste, des passionnés de voile, on connait un commandant de pompiers etc... Nous pourrons être amenés à les interroger pour ne pas faire d'erreurs.


Notre intrigue doit être structurée et monter en puissance.
Nous avons choisi le modèle hollywoodien en trois parties:


1) exposition de l'intrigue:
-présentation de notre héros 
- le vol au musée
- présentation des personnages qui sont en contact avec Yann Lenormand
cette partie ne devra pas excéder plus de 30'


voici ci après une ébauche de cette première partie




Yann Lenormand remonte la fermeture éclair de son blouson.     Il sort de la cabine de son bateau amarré dans le Vieux Bassin. Le vent s’est encore levé avec la marée montante. Il travaille souvent dans son bateau : l’exiguïté du lieu l’aide à réfléchir. Son ordi sous le bras, il saute sur le ponton et d’un pas assuré il grimpe à l’échelle pour rejoindre le quai.
Il se dirige vers l’Alba, il a très envie d’un café pour se réchauffer. Il faudra qu’il pense à un moyen de chauffage s’il veut continuer de travailler à bord cet hiver, enfin on n’en est pas là. Et puis l’Alba est le lieu de rencontre des jeunes et des moins jeunes du coin, avec un peu de chance , il va tomber sur quelques nouvelles croustillantes à mettre dans  son journal, ou bien un scoop mais çà, ici c’est beaucoup plus rare, il faudrait beaucoup de chance, enfin.
C’est le début de l’après midi, quelques pêcheurs sont là qui attendent la marée. Yann commande son café et le sirote au comptoir. Malgré la musique d’ambiance, il entend passer le véhicule des pompiers. Puis dans la foulée, celui de la police. Encore un accident, ou un malaise, çà se dirige vers la rue de l’Homme de Bois, petite rue à sens unique, Yann penche pour la seconde solution.
Il sera toujours temps de passer un coup de fil à son ami Jean Berthelot dans un moment pour avoir l’info, Yann finit son café tranquillement.
Alors qu’il pose sa tasse, son portable sonne. Justement c’est Jean Berthelot. Il y a eu une tentative de vol au musée Local. Cela s’est produit pendant la fermeture du déjeuner. Le gardien a été assommé, plusieurs tableaux ont étés décrochés et gisent en vrac au milieu de la salle principale. Ce sont les pompiers qui sont arrivés les premiers. Les deux hommes et le commandant qui étaient de service sont arrivés sitôt que l’alerte a été donnée, ils n’ont mis que quelques minutes.
Yann se rend rapidement au musée. Il arrive comme on évacue le gardien dont le pronostic vital est engagé.
 Des traces d’effraction sont visibles au niveau d’un vasistas. Chose étrange tous les tableaux entassés au centre de la pièce sont les œuvres du même artiste,  dont le fils a fait don au musée il y a quelques années.
Déjà  deux inspecteurs de police sont là à relever les empreintes. Alors qu’ils manipulent les œuvres, il est clair que le voleur ou pour le moins le visiteur (puisqu’il n’a rien emporté) , a pris le temps de démonter les encadrements sans doute voulait-il rouler les toiles pour qu’elles prennent moins de place.
Yann regarde un moment le travail des enquêteurs avant de se tourner vers Jean Berthelot : » qui a prévenu, je n’ai vu que le gardien et il est en trop piteux état pour avoir appelé des secours.
C’est un appel anonyme reçu par les pompiers, la personne qui a appelé s’est faite passé pour un touriste. Quand ils sont arrivés la porte du musée était ouverte mais ils n’ont vu personne.
Yann décide de rentrer au plus vite. Il ne s’agit pas de se laisser griller. Il regrette de ne pas avoir pris sa voiture. Il appelle son rédac chef pour qu’il lui garde des colonnes bien placées  et sprinte jusqu’à son appartement  dans une petite rue pas très loin du port. Il arrive essoufflé et s’empresse d’avoir au chat qui attend devant la fenêtre, lui sert distraitement une écuelle de croquette pendant qui celui-ci se frotte sur ses jambes.
Vite Yann branche son ordi et commence d’écrire l’article du siècle quand une question s’impose à lui.
 
Loading...


Revenir en haut
              

Dan.L
Sociétaire

En ligne

Inscrit le: 30 Jan 2009
Messages: 1 025
Localisation: la Rss

Message Posté le : Lun 4 Fév - 22:51 (2013)    Sujet du message : SCENARIO: Atelier de jan 2013 Répondre en citant

Pour faciliter les choses et aussi parce que c'est plus original, Yann va habiter sur son bateau. A la suite de son divorce, il a laissé l'appart et les meubles, il a gardé le bateau et le chat.

Revenir en haut
              

Dan.L
Sociétaire

En ligne

Inscrit le: 30 Jan 2009
Messages: 1 025
Localisation: la Rss

Message Posté le : Lun 4 Fév - 23:15 (2013)    Sujet du message : SCENARIO: Atelier de jan 2013 Répondre en citant

Voici ce que cela donne:




Séquence  1
 
Plan1
Un voilier de quinze mètre amarré quai Saint Etienne face à l’Eglise. Milieu d’après- midi d’automne. 




Plan2
Intérieur de cabine mal rangée, du linge traine, des tasses sales, des piles de journaux par terre.
 Yann Lenormand est installé sur la banquette de la carrée. Il est accoudé à la petite table et rêvasse devant l’ordinateur relié à une grosse multi -prise qui dessert aussi un micro- onde. 
Yann éteint l’ordi, se lève et enfile son blouson de cuir fatigué qui était bouchonné derrière son dos.




Plan 3
Le pont du bateau avec le ponton en bois et le quai au -dessus.
Yann sort de la cabine, le chat en profite pour se faufiler à l’intérieur


1-      Yann
Ben, où étais-tu parti courir, toi ? Je t’ai attendu toute la nuit ! j’t’ai mis des croquettes près du frigo, ne me remercies pas !!




Yann, saute sur le ponton, frissonne, remonte la fermeture éclair de son blouson et d’un pas assuré empreinte l’échelle pour rejoindre le quai.
 

Loading...
Loading...


Revenir en haut
              

Dan.L
Sociétaire

En ligne

Inscrit le: 30 Jan 2009
Messages: 1 025
Localisation: la Rss

Message Posté le : Mar 5 Fév - 14:42 (2013)    Sujet du message : SCENARIO: Atelier de jan 2013 Répondre en citant

Séquence 2
 
Plan 1


L’intérieur du bar l’Alba. Des tables plus ou moins enchevêtrées. Dont deux devant la fenêtre. Au fond un bar très encombré derrière lequel disparait le barman noyé dans le bruit de la musique d’ambiance et celui du percolateur. La salle est remplie.
 Yann se glisse entre les dossiers de chaise pour se frayer un chemin jusqu’au bar. Il ouvre son blouson et se frotte les mains comme pour les réchauffer et se hisse sur un des hauts tabourets.


     1 Bastien
Tiens ! Vient  te réchauffer !
Bastien lui tend une tasse de café


2 Yann
Tu as raison, il fait un froid de gueux. Il n’y a pas âme qui vive dehors. Je ne sais pas avec quoi je vais remplir le journal demain si ça ne bouge pas plus que çà ! Et puis, je n’ai pas de chauffage à bord, moi !
2 Bastien
Pour ton journal, je n’en sais rien, mais pour te chauffer, Jef peut te prêter un zibro.
Jef qui revient avec un plateau de verres et tasses vides, fait un clin d’œil entendu au passage


3 Yann
Un truc qui marche au pétrole c’est çà ? Tu veux m’empoisonner ? çà ne pue pas trop ?


3 Bastien
Dis ! Tu n’avais qu’à ne pas tout laisser à ton ex, tu aurais au moins  de quoi te chauffer, alors, s’il te plaît, ne fait pas le difficile !


Plan 2


On entend la sirène des pompiers et tout de suite après celle de la police.
Yann pose sa tasse précipitamment et se rue vers la porte en bousculant un couple qui entre.


4 Yann
Pardon ! Pardon, excusez –moi !
 
 
 

Loading...
Loading...


Revenir en haut
              

Dan.L
Sociétaire

En ligne

Inscrit le: 30 Jan 2009
Messages: 1 025
Localisation: la Rss

Message Posté le : Ven 8 Fév - 15:47 (2013)    Sujet du message : SCENARIO: Atelier de jan 2013 Répondre en citant

Le couple rouspète.
Plan 3


Le port vu depuis l’entrée du bar, le pont de la Lieutenance au fond à gauche.
On voit passer en trombe l’ambulance des pompiers qui continue sans ralentir pour se diriger vers la place Hamelin.


La voiture de police ne tarde pas à passer à son tour dans la même direction.


8 Yann  murmure pour lui-même


Tiens ! On dirait que les affaires reprennent…


IL va sortir quand une jeune femme arrive et se plante devant lui. Elle est coiffée d’un chignon bouclé qui a dû demander des heures de travail. Janine parle de sa coiffure, qu’elle montre ostensiblement en tournant la tête et en minaudant  mais Yann n’est pas sur la même longueur d’onde


9Janine


Alors ? T’en penses quoi ?


10Yann


Je ne sais pas…Faut voir….
Un accident ??


11Janine


C’est un accident ? Nen mais tu te rends compte, on y a passé la matinée !


Yann se rend compte de sa bévue et bafouille


12Yann


Non, non, chérie, désolé ! C’est superbe, vraiment superbe ! Je ne sais pas si c’est de saison par un vent pareil mais c’est superbe, absolument.


13 Janine


Ah ! On peut se donner du mal, vous jure ! Offres moi un verre pour te faire pardonner !




Plan4




Yann est tiraillé entre l’envie de savoir ce qui a mis en branle police et pompiers et celle de ne pas contrarier davantage sa compagne. Résigné, il la suit en se faufilant entre les tables jusqu’à la table devant la fenêtre qui vient de se libérer.




14 Yann




Tu prends ?




15 Janine




Un cocktail de fruits.
Ce que tu peux être bougon. Ton ami Jean va te donner les infos, ne te prends pas la tête comme çà.
Sûrement quelqu’un qui s’est intoxiqué avec son chauffage, çà arrive tout le temps au début du froid !
D’ailleurs faudrait que tu trouves un truc pour chauffer ton rafiot, on commence à se geler à bord.
Remarques, tu sais que j’ai un appartement confortable mais Môssieur  préfère l’amour en mer !!!
 
On apporte les boissons, Janine sirote un truc avec une paille, on apporte un second expresso d’office à Yann.




16 Janine


Tu crois pas que tu abuses un peu avec le café




17 Yann


Non, çà me calme !


Janine rigole.
Loading...
Loading...


Dernière édition par Dan.L le Dim 10 Fév - 18:51 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
              

Dan.L
Sociétaire

En ligne

Inscrit le: 30 Jan 2009
Messages: 1 025
Localisation: la Rss

Message Posté le : Ven 8 Fév - 16:12 (2013)    Sujet du message : SCENARIO: Atelier de jan 2013 Répondre en citant

Séquence 4


Une salle du musée .


Plan1


 Un homme apparemment le gardien est allongé près d’un fatras de tableaux qui jonchent le sol. Deux pompiers sont en train de s’occuper de lui, il a l’air très mal en point. Deux autres pompiers arrivent avec une civière et l’emmènent sous les yeux de Jean Berthelot le commandant de police et de deux de ses hommes. 
Jean Berthelot tient son portable


18 Jean Berthelot


Oui, çà urge, tu leur dis de s’amener vite fait.. .Oui, tous les deux !...Aavec leurs boîtes à empreintes et tout le bastringue…C’est ça oui !… ça ils vont avoir de quoi s’amuser,Ah ! Et pendant que tu y es : appelles ma femme, dis lui que je rentrerais tard.
Et par ailleurs pas un mot sur cette affaire, hein !


Jean Berthelot fait un autre numéro


19 Jean B


Oui, c’est Jean…..
Ben tu te bouges,….Oui au Musée…. Ah, çà, çà va te changer des chats écrasés !
Bon,….


                               fondu

Loading...
Loading...


Dernière édition par Dan.L le Dim 10 Fév - 18:54 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
              

Dan.L
Sociétaire

En ligne

Inscrit le: 30 Jan 2009
Messages: 1 025
Localisation: la Rss

Message Posté le : Dim 10 Fév - 16:02 (2013)    Sujet du message : SCENARIO: Atelier de jan 2013 Répondre en citant

Plan 2


Yann pénètre dans la salle du musée, il a son appareil photo autour du cou, et un calepin à la main
… Il croise sur le pas de la porte les pompiers qui emmènent  le gardien sur une civière. Il met la main à son appareil, mais il est arrêté par le claquement de langue de Jean Berthelot.


20 Jean B.


Pas question. On attend le SRPJ  et mes gars ne sont pas encore tous arrivés.


21 Yann


Je peux jeter un œil quand même ?


22 Jean B.


Et de tout façon qu’ils soient là ou pas, qu’est-ce que ça changera ! Ce n’est pas une enquête pour nous, c’est du trop gros poisson.


23 Yann


Qu’est ce qui te fait dire ça ?


24 Jean B


Comme çà en plein jour entre midi et deux heures avec l’école à côté et les parents qui vont et viennent dans la rue ? Si c’est pas de l’inconscience c’est qu’ils sont bigrement gonflés les mecs.


25 Yann


Ils sont ?


26 Jean B


Regardes un peu, pas d’effraction, mon vieux !
Et, le gardien !
Tu comprends çà toi ? Il ouvre la porte à quelqu’un qu’il connait visiblement et qui lui tire dessus ; Sauf qu’ Il n’est pas mort sur le coup parce qu’il transportait son plateau repas avec une théière dessus et que la balle s’est fichée dans la théière mais qu’il s’en est pris une autre dans le dos et celle-là a été tirée de bien plus loin.


27 Yann


Ah ! Tout de même ! Donc si je suis bien ton raisonnement, un individu s’est fait enfermé dans le musée, il déverrouille la porte et se planque en attendant que son ou ses complices entrent discrètement. Manque de bol, c’est le moment que choisi le gardien pour aller chercher son thé. Il se fait tirer dessus des deux côtés d’abord par celui ou ceux qui entrent et pour finir par celui qui est dans la place.


28 Jean B.


Ben oui…. Mais pourquoi ils ne l’ont pas assommé ?


29 Yann


Personne n’a entendu les coups de feu ?


30 Jean B


Personne n’a réagi. J’ai deux gars qui font le tour du quartier….Mais bon, la pièce a des murs épais, elle n’a pas de fenêtre et est entourée d’autres pièces identiques. Aucune chance. J’espère surtout qu’on les a vu s’enfuir.


 31 Yann


Mais dit donc ? Et le système de sécu, ils l’ont zigouillé ?


32 Jean B


Figures-toi qu’il ne fonctionne plus depuis quelque jours.
En fait vendredi dernier, nous sommes intervenus au beau milieu de la nuit par ce que l’alarme s’était déclenchée. Il s’agissait d’une chauve- souris qui s’était trouvée enfermée dieu seul sait comment et qui voletait partout c'est ce qui avait déclenché l'alarme. Les pompiers n’ont pas réussi à l’attraper et on a décidé de ne pas remettre le système tant que les spécialistes n’ont pas récupéré la bestiole en question, vu que c'est une espèce protégée. Ce qui devait être fait demain lundi, jour de fermeture hebdomadaire.
 
 
 
 
 
 
 
 

Loading...
Loading...


Revenir en haut
              

Dan.L
Sociétaire

En ligne

Inscrit le: 30 Jan 2009
Messages: 1 025
Localisation: la Rss

Message Posté le : Lun 11 Fév - 20:07 (2013)    Sujet du message : SCENARIO: Atelier de jan 2013 Répondre en citant

Plan 3,


 La même salle beaucoup, plus tard on a ajouté des spots qui éclairent le centre de la pièce où s’entassent d’un côté des toiles de l’autre des encadrements.  Deux inspecteurs s’affairent, on en voit d’autres passer de temps en temps dans le champ. L’un des inspecteurs  tient un morceau d’encadrement dans sa main gantée. Jean B ; Et Yann entrent.


31 Inspecteur 1


Regardez- moi, çà !


32 Jean B


Un morceau d’encadrement ?


33 Inspecteur 1


Oui, c’est le seul cadre démonté. Toutes les autres toiles ont étés défaites en enlevant les pointes et les cadres sont tous entiers.


34Yann


La toile tenait peut-être différemment ?


35 Yann


C’est bien là que je veux en venir : toutes les toiles sont du même peintre qui a fait don au musée d’un vingtaine de toiles il y a quelques mois. Un certain Yfig. Ce n’est pas un peintre côté car il ne vend jamais ses œuvres. Je l’avais interviewé à l’époque….
En tout cas, devant la qualité de l’œuvre, le conservateur a décidé de réunir toutes les toiles de Yfig dans une seule pièce. Justement, cette salle-ci et l’inauguration devait avoir lieu lundi prochain.

.


Revenir en haut
              

Dan.L
Sociétaire

En ligne

Inscrit le: 30 Jan 2009
Messages: 1 025
Localisation: la Rss

Message Posté le : Mer 13 Fév - 11:07 (2013)    Sujet du message : SCENARIO: Atelier de jan 2013 Répondre en citant

36 Jean B 


Bon, qu’est ce qu’il a caché dans ses toiles, un Van Gogh ? On ne peut pas cacher des tonnes de trucs dans un tableau, il y a pas beaucoup de volume ?
 
Séquence 3


Plan 1


Une salle de restaurant typique comme le Chat qui Pêche.
Jean Berthelot et Yann Lenormand sont attablés devant une choucroute de la mer accompagnée d’un Vouvray brut (non pétillant bien sûr)


37 Yann


Alors comme çà tu gardes l’affaire, ben dis donc !!!


38 Jean B


Je la garde jusqu’à nouvel ordre. Je dois dire que j’ai le bol d’avoir un cousin préfet de police !


39 Yann


C’est clair !
Et tu as une piste ?


40 Jean B


Pas la moindre. Je n’ai pas intérêt à me planter. Et d’ailleurs pas un mot sur les tableaux dans ton canard.


41 Yann


Hé là ! Et la liberté de la presse


42 Jean B


C’est à prendre ou à laisser mon vieux… Et puis, j’ai besoin de toi….


43 Yann


Çà Marche !


Le portable de Jean B vibre. Il répond


44Jean B


Oui…Bon…J’arrive….


Jean B remet son portable dans sa poche et se lève
Yann se lève dans le même mouvement et bouscule sa chaise.


45 Jean B


On Y va !


Plan 2


L’entrée du restaurant, le patron est derrière son bar. Jean B lui fait un signe


46 Jean B


C’est pour moi !


47 Le patron


C’est bon, j’vous garde le dessert ?


48 Jean B


Non, je pense pas !


Yann et Jean B Sortent


Revenir en haut
              

vachon


Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2012
Messages: 24
Localisation: gonneville sur honfleur

Message Posté le : Lun 18 Fév - 23:38 (2013)    Sujet du message : SCENARIO: Atelier de jan 2013 Répondre en citant

chère Danièle, je suis enfin tombé sur les textes mais quelque chose me turlupine dans l'organisation d'une histoire: ne doit-on pas connaître les grandes lignes de l'intrigue pour mieux diriger le récit dans la direction du but qu'on veut lui donner? Là, j'ai l'impression que l'on part à l'aventure sans savoir où l'on va , comme le lecteur !! Es-tu sûr que le scénario "américain" n'est pas d'abord précédé d'un synopsis qui donne les grandes lignes de l'histoire et à partir de cette histoire imaginée, monter des scénarios -plans qui aillent dans sa finalité.??..Les avantages sont multiples : Ne pas s'égarer en chemin, ne pas s'éparpiller autrement que l'histoire nous l'ordonne, éviter ainsi de refaire des plans devenus inutiles  et garder une cohérence dans les différents rebondissements de cette histoire...
A te lire. Daniel


Revenir en haut
              

Dan.L
Sociétaire

En ligne

Inscrit le: 30 Jan 2009
Messages: 1 025
Localisation: la Rss

Message Posté le : Jeu 21 Fév - 17:23 (2013)    Sujet du message : SCENARIO: Atelier de jan 2013 Répondre en citant

C’est toujours mieux de faire un plan, à condition de savoir sortir du cadre….

Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 00:32 (2017)    Sujet du message : SCENARIO: Atelier de jan 2013

Revenir en haut
              

   Au fil des mots Index du Forum .::. Théâtre - scénarii cinéma télé - sketches et saynètes
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 6
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.